Collège de France - Sélection podcast

Liberal and Illiberal Projects in Today's Europe 3/4

0:00
47:48
15 Sekunden vorwärts
15 Sekunden vorwärts
Samantha Besson Droit international des institutions Collège de France Année 2021-2022 Ivan Krastev - Conférencier invité - Cycle europe du Collège de France : L'angoisse du déclin. Démocratie, démographie et clivage Est-Ouest en Europe Conference in English (Conférence en anglais) This lecture defines liberalism and illiberalism as two distinct responses to the changing demographic structure of European societies. In a democracy, the most existential collective right is the right to exclude. Democracy is preconditioned on the right of the democratic political community to decide who can and who cannot be a member. How you define the right to exclude is what distinguishes liberal from illiberal democracies. The European liberal project focuses on the protection of the rights of minorities as the way to manage diversity at a time when a growing number of migrants are coming from outside Europe. The illiberal project in Europe, associated with the current governments of Hungary and Poland, is about preserving the ethnic state in rapidly diversifying societies. The European illiberalism of the twenty-first century is not the second coming of nineteenth- or twentieth-century European nationalism. It is not about gathering all Bulgarians, Hungarians, or Poles into their own respective territorial political entities. It is about preserving the ethnic homogeneity of the electoral body while accepting the need to open its labor market to foreigners.

Weitere Episoden von „Collège de France - Sélection“

  • Collège de France - Sélection podcast

    Leçon inauagurale : La révolution, une espérance - Yadh Ben Achour

    1:04:34

    Yadh Ben Achour Collège de France Mondes francophones (chaire annuelle 2019-2020) Année 2021-2022 Leçon inauagurale : La révolution, une espérance Après avoir prévu dès 1785 le fatal avènement de la révolution française, Joachim Cerruti publiait en 1788 son Mémoire pour le peuple français. Il y lançait un cri d’alerte : « Le sujet de nos espérances est devenu celui de nos disputes ». L’espérance du juste est l’élément commun entre toutes les révolutions dans le monde. Si la révolution est une révolte qui passe dans le droit et la Constitution, c’est parce que le droit est précisément le champ qui recueille les espérances. La plupart des révolutions qu’a connues le monde musulman ancien sont des réactions, soit à un problème d’inégalité ethnique, soit à une intolérable discrimination sociale, soit à l’excès de pouvoir. Évidemment, dans le monde ancien, les révolutions prenaient une expression religieuse. Les révolutions modernes n’ont ni le même langage, ni les mêmes conceptions philosophiques, comme le prouve l’expérience de la révolution tunisienne de 2010 / 2011. Cette révolution démocratique sera examinée à la lumière de son passé historique, théologique et anthropologique, puis dans les contradictions, les revers et les crises qui la font passer de l’espérance à l’incertitude. La leçon inaugurale s’achèvera par une réflexion générale sur les révolutions dans le monde arabe actuel.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Catherine Meurisse - L'Année de la bande dessinée au Collège de France

    1:38:31

    Catherine Meurisse L'Année de la bande dessinée au Collège de France Entretien avec William Marx Catherine Meurisse est née en 1980. Après un cursus de lettres modernes, elle poursuit ses études à l'école Estienne, puis à l'École nationale supérieure des arts décoratifs. En 2005, elle rejoint l'équipe de Charlie Hebdo. Elle dessine également pour des magazines et des quotidiens et illustre des livres jeunesse chez divers éditeurs. Elle signe plusieurs bandes dessinées, parmi lesquelles Mes hommes de lettres (éditions Sarbacane, préfacé par Cavanna), ou comment faire entrer avec humour toute la littérature française dans un seul album, Savoir-vivre ou mourir (éditions Les Échappées, préfacé par Claire Bretécher), guide des bonnes manières enseignées par la baronne de Rothschild, Le Pont des arts (éditions Sarbacane), récit d'amitiés entre peintres et écrivains, ou Moderne Olympia (éditions Futuropolis), une relecture du mythe de Roméo et Juliette. Aux éditions Dargaud, elle publie Drôles de femmes, en collaboration avec Julie Birmant, un recueil de portraits de femmes du spectacle, ainsi que La légèreté, récit de son retour à la vie, au dessin et à la mémoire, après l'attentat contre Charlie Hebdo. En 2016, elle sort Scènes de la vie hormonale, et en 2018 Les Grands Espaces. En 2019, avec Delacroix, toujours chez Dargaud, Catherine Meurisse s'invite dans les souvenirs d'Alexandre Dumas et de son amitié avec Eugène Delacroix. En janvier 2020 elle devient la première dessinatrice élue à l'Académie des beaux-arts. William Marx est professeur du Collège de France, titulaire de la chaire Littératures comparées.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Verpasse keine Episode von Collège de France - Sélection und abonniere ihn in der kostenlosen GetPodcast App.

    iOS buttonAndroid button
  • Collège de France - Sélection podcast

    Divergence or Convergence? 4/4

    45:58

    Samantha Besson Droit international des institutions Collège de France Année 2021-2022 Ivan Krastev - Conférencier invité - Cycle europe du Collège de France : L'angoisse du déclin. Démocratie, démographie et clivage Est-Ouest en Europe Conference in English (Conférence en anglais) The concluding lecture examines the future of the East-West Divide. It tries to analyze the conditions under which Central European societies will adopt the values and norms that are more common to the Western societies and under what kind of conditions Central European style illiberalism could get support in the West. The lecture argues that the ways in which the shrinking ethnocultural majorities in the EU member states try to preserve their power and identity in the face of population decline and increasing migration will be a defining factor in shaping both the future of the European Union and the nature of European democracies.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Liberal and Illiberal Projects in Today's Europe 3/4

    47:48

    Samantha Besson Droit international des institutions Collège de France Année 2021-2022 Ivan Krastev - Conférencier invité - Cycle europe du Collège de France : L'angoisse du déclin. Démocratie, démographie et clivage Est-Ouest en Europe Conference in English (Conférence en anglais) This lecture defines liberalism and illiberalism as two distinct responses to the changing demographic structure of European societies. In a democracy, the most existential collective right is the right to exclude. Democracy is preconditioned on the right of the democratic political community to decide who can and who cannot be a member. How you define the right to exclude is what distinguishes liberal from illiberal democracies. The European liberal project focuses on the protection of the rights of minorities as the way to manage diversity at a time when a growing number of migrants are coming from outside Europe. The illiberal project in Europe, associated with the current governments of Hungary and Poland, is about preserving the ethnic state in rapidly diversifying societies. The European illiberalism of the twenty-first century is not the second coming of nineteenth- or twentieth-century European nationalism. It is not about gathering all Bulgarians, Hungarians, or Poles into their own respective territorial political entities. It is about preserving the ethnic homogeneity of the electoral body while accepting the need to open its labor market to foreigners.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Benoît Peeters - L'Année de la bande dessinée au Collège de France

    1:35:00

    Benoît Peeters L'Année de la bande dessinée au Collège de France Benoît Peeters est né en 1956. Après une licence de philosophie, il a préparé le diplôme de l’École pratique des hautes études sous la direction de Roland Barthes. Titulaire d’une habilitation à diriger les recherches, il est visiting professor à l’université de Lancaster. Spécialiste d’Hergé, il a publié trois ouvrages qui sont devenus des classiques : Le Monde d’Hergé, Hergé fils de Tintin et Lire Tintin, les bijoux ravis. Théoricien et critique aux intérêts éclectiques, il est l’auteur de nombreux essais sur la bande dessinée, le scénario, le storyboard et l’écriture en collaboration, et de monographies sur Rodolphe Töpffer, Jirô Taniguchi et Chris Ware. Il a publié aux éditions Flammarion la première biographie de Jacques Derrida ainsi que Valéry, tenter de vivre et tout récemment Sandor Ferenczi, l’enfant terrible de la psychanalyse. Une longue complicité avec le dessinateur François Schuiten lui a permis de construire avec lui la série de bande dessinée Les Cités obscures. Quinze albums sont parus à ce jour aux éditions Casterman ; ils ont obtenu de nombreux prix et ont été traduits dans le monde entier. En 1837, Rodolphe Töpffer présentait en ces termes son album Monsieur Jabot : « Ce petit livre est d’une nature mixte. Il se compose d’une série de dessins accompagnés d’une ou deux lignes de texte. Les dessins, sans ce texte, n’auraient qu’une signification obscure ; le texte sans les dessins ne signifierait rien. Le tout ensemble forme une sorte de roman, d’autant plus original qu’il ne ressemble pas mieux à un roman qu’à autre chose. » Töpffer était persuadé de l’avenir de cette nouvelle forme de récit, mais il n’aurait jamais pu imaginer l’importance qu’elle allait prendre. Oscillant entre la presse et le livre, l’enfance et l’âge adulte, la caricature et le réalisme, jouant des cases et des strips, du découpage et de la mise en page, des phylactères et des onomatopées, la bande dessinée est un médium à part entière que ni le cinéma, ni le jeu vidéo, ni Internet, n’ont menacé jusqu’à présent. Si le neuvième art a déjà donné naissance à bien des chefs-d’œuvre, de Krazy Kat à Spirou et Fantasio, des Peanuts à Persepolis, des mangas au roman graphique, il est aujourd’hui plus divers et plus vivant que jamais.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Democratization and Ethnic (De)Homogenization 2/4

    45:48

    Samantha Besson Droit international des institutions Collège de France Année 2021-2022 Ivan Krastev - Conférencier invité - Cycle europe du Collège de France : L'angoisse du déclin. Démocratie, démographie et clivage Est-Ouest en Europe Democratization and Ethnic (De)Homogenization The second lecture focuses on the centrality of the demographic factor in explaining the transformation of European liberal democracies and European welfare states. It argues that while until recently, the relationship between democracy and demography was usually thought of in Malthusian terms (too many people and not enough resources), the demographic shock voiced in parts of Europe today is radically different. It is caused by political fears of demographic decline, depopulation, and a widening gap in opportunities and social attitudes between metropolitan centers and outlying areas. The picture is especially bleak in Central and Eastern Europe, where fertility is low and outmigration is high. The United Nations estimates that since the 1990s, the nations of this region have lost about 6 percent of their collective population, or about eighteen-million persons. If these people formed a country, it would be nearly as populous as the Czech Republic and Hungary combined. The lecture discusses the diverging paths of ethnic homogenization and ethnic diversity in the West of Europe and the East of Europe since World War I and its significance in explaining the nature of Central European populism of today.
  • Collège de France - Sélection podcast

    How Important Is the East-West Divide in Europe? (De l'importance du clivage Est-Ouest en Europe) 1/4

    48:28

    Samantha Besson Droit international des institutions Collège de France Année 2021-2022 Ivan Krastev - Conférencier invité - Cycle europe du Collège de France : L'angoisse du déclin. Démocratie, démographie et clivage Est-Ouest en Europe How Important Is the East-West Divide in Europe? Europe is a complicated maze with many fault lines and internal divisions. This introductory lecture focuses on several of the faults lines in today’s Europe: the North-South Divide; the Density Divide (gap in cultural values and electoral preferences between people living in Europe’s metropolitan areas and the rural areas); and the Generation Divide. It argues that while bridging all those divides is critically important for the future of the EU, it is the East-West divide that will have most importance for the preservation of the Union as a liberal-democratic space.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Leçon inaugurale - Europa : le mythe comme métaphore

    1:38:49

    Alberto Manguel Collège de France L'invention de l'Europe par les langues et les cultures (chaire annuelle 2021-2022) Année 2021-2022 Leçon inaugurale : Au commencement, il y a le mythe. Zeus s’éprit d’Europa, la fille du roi africain Agénor, et, métamorphosé en taureau, l’emporta en Crète où elle lui donna deux fils. Agénor envoya les deux frères d’Europa à sa poursuite, leur interdisant de réapparaître chez lui sans l’avoir retrouvée. Ils ne revinrent jamais. Le mythe est, au sens essentiel, un déplacement, une métaphore, une traduction, une « parole » (Barthes) qui signifie : « emporté d’un lieu à un autre ». Les mythes sont transformés, altérés, renouvelés pour correspondre aux besoins d’un temps et d’un lieu. Mais ils restent eux-mêmes pour l’essentiel, car ils ne sont pas créés en tant que fabrications de l’imagination humaine, mais (sans vouloir tomber dans un universalisme facile) comme des manifestations concrètes de certaines intuitions primordiales. Au Moyen Âge, Lactantius proposa de banaliser le mythe grec en prétendant que le taureau était simplement le nom d’un bateau. Mais le mythe perdura et en fit lever d’autres dérivés de l’histoire initiale : mythes de souveraineté (Europa, une princesse), de féminité (la bien-aimée de Zeus), de prééminence culturelle (ses frères envoyés à sa recherche) et aussi, plus mystérieusement, d’immigration et d’établissement (Europa, une résidente étrangère). Le contenu de ces mythes constitue peut-être la pierre de touche qui prête aux peuples de l’Europe une identité commune intuitive. Toute définition (celle du mythe, par exemple) nécessite tant une limitation qu’une invention. Une limitation de ce que nous croyons que l’objet de la définition n’est pas, et une invention de ce que nous imaginons susceptible de constituer quelque chose que nous connaissons déjà, puisque nous ne pouvons définir ce que nous n’avons pas encore imaginé. Le mythe d’Europa reflète cette double nécessité. - La chaire annuelle L'invention de l'Europe par les langues et les cultures, créée en partenariat avec le ministère de la Culture (Délégation générale à la langue française et aux langues de France), porte sur les enjeux contemporains de la création intellectuelle et artistique en Europe
  • Collège de France - Sélection podcast

    Leçon inaugurale - Frédéric Magniez - Informatique et sciences numériques (chaire annuelle)

    51:53

    Frédéric Magniez Collège de France Informatique et sciences numériques (chaire annuelle) Leçon inaugurale : Algorithmes quantiques : quand la physique quantique défie la thèse de Church-Turing Tous les calculs informatiques sont actuellement exécutés sur des ordinateurs contraints par les lois de la physique newtonienne, dite encore physique classique. Cependant, comme l'a suggéré Richard Feynman dans les années 80, un ordinateur quantique pourrait tirer profit des phénomènes de superposition et d'intrication de la physique quantique afin d'accélérer ses calculs. Alors que des prototypes d'ordinateur quantique encore très limités voient progressivement le jour, start-up, grandes entreprises du numérique et aussi gouvernements orientent peu à peu leur recherche, stratégie et financement afin d’être prêts à exploiter le potentiel de ce futur ordinateur. En partant des premiers paradoxes quantiques, la leçon inaugurale et le cours prononcé dans le cadre de cette chaire présenteront les fondements de la cryptographie et de la communication quantiques. Ensuite, nous introduirons les concepts du calcul quantique par le biais des circuits, qui nous permettront de présenter les principales méthodes algorithmiques quantiques : mise en évidence de propriétés algébriques permettant de déchiffrer les messages secrets, et optimisation ouvrant la voie à un vaste champ d'applications algorithmiques. Puis nous aborderons les limites du calcul quantique, qu'elles soient théoriques ou liées aux technologies actuelles. Enfin, nous terminerons en décrivant une partie de la recherche actuelle motivée par l'utilisation à court terme de prototypes d'ordinateurs quantiques limités, mais pouvant potentiellement trouver des applications concrètes, comme notamment en intelligence artificielle ou encore en usage décentralisé de type Internet.
  • Collège de France - Sélection podcast

    Leçon inaugurale : Système immunitaire et dynamique du cerveau

    57:35

    Sonia Garel Neurobiologie et immunité Collège de France Année 2020-2021 Leçon inaugurale de Sonia Garel Système immunitaire et dynamique du cerveau Depuis une vingtaine d’années, de très nombreuses études mettent en évidence une réelle contribution du système immunitaire à la construction et au fonctionnement du cerveau ainsi qu’au développement des pathologies neurologiques et psychiatriques. C’est le cas, par exemple, lors de la progression de maladies neurodégénératives, notamment la maladie d’Alzheimer. Cette contribution passe, d’une part, par l’action de cellules immunitaires extérieures au cerveau et de facteurs sécrétés qui peuvent directement moduler l’activité neuronale. D’autre part, des études ont mis en évidence le rôle central des microglies dans l’assemblage des circuits, la régulation de la transmission synaptique, la formation ou l’élimination de synapses pendant les différentes phases de la vie : le développement, l’apprentissage et la neurodégénérescence. Un nombre croissant d’études montrent que les microglies participent à presque toutes les maladies neurologiques et psychiatriques. Par leur sensibilité à des signaux systémiques comme l’inflammation, ou à l’environnement microbien, ou à celui du microbiote, les microglies constituent donc une véritable interface entre l’environnement corporel et les circuits cérébraux dans les contextes physiologiques et pathologiques. Jusqu’au tournant de ce siècle, les immunologistes et neurobiologistes ont travaillé en parallèle dans la construction des savoirs. Aujourd’hui, autour des enjeux de l’intégration de ces nouvelles données dans l’exploration du fonctionnement du cerveau et du système nerveux, autour du lien à faire entre les études sur la physiologie normale et celles centrées sur les pathologies, il apparaît essentiel de développer une approche systémique qui intègre tous les acteurs présents, dont les cellules immunitaires, et de considérer le cerveau dans sa dynamique de construction et d’évolution. Il s’agira d’établir un nouveau schéma neuro-glio-immunitaire du développement, de la physiologie et de la pathologie des circuits cérébraux. Caractériser ces interactions neuro-immunitaires est source d’espoir – mais également de fantasmes – pour le développement de nouvelles approches thérapeutiques ciblant différents types de pathologies. C’est pourquoi il semble primordial de replacer les faits scientifiques au cœur de la discussion : il nous faudra définir clairement les enjeux de ce rapprochement, et préciser ce qui est établi dans des modèles animaux mais reste à explorer chez l’homme, afin d’accompagner la progression des savoirs et des connaissances de manière rationnelle.

Hol dir die ganze Welt der Podcasts mit der kostenlosen GetPodcast App.

Abonniere alle deine Lieblingspodcasts, höre Episoden auch offline und erhalte passende Empfehlungen für Podcasts, die dich wirklich interessieren.

iOS buttonAndroid button
© radio.de GmbH 2021radio.net logo