Les Déviations podcast

Les Déviations

Les Déviations

Podcast by Les Déviations

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

89 episodios

  • Les Déviations podcast

    Gabrielle Halpern - Nous sommes toujours en hybridation

    26:02

    L’hybridation est un changement. Une métamorphose. Posons cela et allons plus loin avec Gabrielle Halpern. Docteure en philosophie et chercheure à l’Ecole normale supérieure, elle a fait de l’hybride son sujet d’étude phare. L’autrice éclaire d’abord un point précis : le changement est le propre des vivants. Impossible de résister à cette transformation permanente !Et si le rôle du philosophe est de s’interroger sur les transformations à l’œuvre dans la cité, notre affaire à nous est tout aussi délicate. Comment apprivoiser ces hybridations ? Comment briser les cases et libérer les différentes facettes que nous portons en chacun.e de nous ? D’un côté, l’identité est toujours provisoire, de l’autre, nous sommes toujours en hybridation. Pour en tirer profit, il faudra comprendre que le changement est une chance, une clé pour nous réconcilier avec la réalité qui elle-même, est hybride.« Les centaures ont un pied dans plusieurs mondes », argue la philosophe qui a écrit La fable du centaure (éd. Humensciences), une BD initiatique illustrée par Didier Petetin à paraître le 19 janvier. Faire dialoguer ces mondes est une invitation à s’améliorer.Interview, réalisation et montage Emilie Drugeon / Photos ©Emilie DrugeonRéférences abordées :- « Tous centaures ! Eloge de l’hybridation » de Gabrielle Halpern (éd. Le Pommier)- « Sweet tooth », de Jim Mickle, Beth Schwartz (Netflix)- « De la nature » (De rerum natura), Lucrèce Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    Oser à 45 ans - Episode 6/6 - Catherine

    14:05

    Nous sommes heureuses de clore en beauté cette mini-série de podcasts avec Catherine, Parisienne de 54 ans, qui nous souffle un vent d'enthousiasme en partageant son expérience de rebond après un licenciement brutal en pleine période de Covid.Formée à l'action commerciale, Catherine occupait un poste de cheffe de fabrication & relations clientèle chez Marie-Claire. Bercée par une éducation où la positivité était omniprésente, elle s'est senti la possibilité de changer du tout au tout."Grâce à Force Femmes, j'ai pu pousser des portes et être entendue". Aujourd'hui chargée de développement commercial chez Mediapost, entreprise partenaire de Force Femmes, Catherine nous confie combien l'accompagnement de l'association a été une aide précieuse pour réussir son intégration, étape souvent clé et qui peut s'avérer difficile après une interruption. Nous souhaitons tout le meilleur à Catherine !Nous remercions Harmonie Mutuelle d'avoir permis à cette série de voir le jour. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    No te pierdas ningún episodio de Les Déviations. Síguelo en la aplicación gratuita de GetPodcast.

    iOS buttonAndroid button
  • Les Déviations podcast

    Clémence, prend le temps de se poser des questions

    10:54

    « C’était plus simple de suivre le chemin de ma famille, de mes amis, de ce que la société a l’air de vouloir que l’on fasse. »Clémence passe ses études et ses premières années professionnelles « à faire l'autruche », sans rien choisir vraiment, poursuivant un parcours dans la finance tout en sachant bien que ce n’est pas son chemin. Lorsqu'un ami la recontacte un jour pour discuter d'un projet qu'ils ébauchaient ensemble des années plus tôt, « c'était le déclic, une évidence, il fallait absolument que je démissionne. » Elle retrouvera du sens et renouera avec ses aspirations profondes en co-fondant Chance, la plateforme de coaching digital qui vise à aligner les gens avec qui ils sont vraiment sur le plan professionnel et qui se donne pour mission de favoriser la mobilité sociale. Et c'est à l'intérieur même de son entreprise qu'elle changera elle aussi de métier quelques années plus tard : « Arrêtons de faire des choix par défaut et prenons le temps de se poser un certain nombre de questions. C'est un enjeu personnel et sociétal. »Ses déviations, elle nous les raconte aujourd’hui. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    SÉRIE TRAVAIL : 3/3 - Le travail, un peu mais passionnément

    30:37

    « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Qui n’a jamais posé cette question en rencontrant quelqu’un pour la première fois ? Personne ! On y répond toujours en donnant notre métier, jamais nos loisirs, nos lieux de vacances… Pourquoi ? Parce que le travail est central dans nos existences.Sauf qu’il n’a pas la même place et la même importance pour tout le monde. Cette série « le travail un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout » va explorer dans trois podcasts, les différentes façons de voir le travail. Il y a ceux pour qui le travail c’est toute leur vie ou presque. Ceux qui ont arrêté de travailler pour faire autre chose. Et ceux qui essaient de concilier travail, passion et vie personnelle.« Il y a un vide qui me remplissait pendant toutes ces années. Dès que la pression était trop forte, mon refuge était le dessin. » Alors de commercial, Erwan Piccone est devenu enlumineur. Comme beaucoup, il ne trouvait plus de sens dans son travail, il a donc décidé de suivre sa passion. Vous l’entendrez dans ce troisième et dernier épisode, ainsi que Frédéric Bernier, qui accompagne des personnes à travers des bilans de compétences et Rémy Oudghiri, sociologue qui nous parlera des millenials. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    SÉRIE TRAVAIL : 2/3 - Le travail, pas du tout

    29:42

    « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Qui n’a jamais posé cette question en rencontrant quelqu’un pour la première fois ? Personne ! On y répond toujours en donnant notre métier, jamais nos loisirs, nos lieux de vacances… Pourquoi ? Parce que le travail est central dans nos existences.Sauf qu’il n’a pas la même place et la même importance pour tout le monde. Cette série « le travail un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout » va explorer dans trois podcasts, les différentes façons de voir le travail. Il y a ceux pour qui le travail c’est toute leur vie ou presque. Ceux qui ont arrêté de travailler pour faire autre chose. Et ceux qui essaient de concilier travail, passion et vie personnelle.« J’ai pris ma retraite à 28 ans ! » Drôle de décision qu’a prise Matthieu Fleurance. Comme Alix qui est devenu militant à temps plein, il a arrêté de travailler pour dénoncer le système actuel. Vous les entendrez dans ce deuxième épisode ainsi que Baptiste Mylondo qui apportera un éclairage sur le revenu inconditionnel et ce qu’il implique comme changement dans la conception du travail. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    SÉRIE TRAVAIL : 1/3 - Le travail, beaucoup, à la survie

    30:03

    « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » Qui n’a jamais posé cette question en rencontrant quelqu’un pour la première fois ? Personne ! On y répond toujours en donnant notre métier, jamais nos loisirs, nos lieux de vacances… Pourquoi ? Parce que le travail est central dans nos existences.Sauf qu’il n’a pas la même place et la même importance pour tout le monde. Cette série « le travail un peu, beaucoup, à la folie, pas du tout » va explorer dans trois podcasts, les différentes façons de voir le travail. Il y a ceux pour qui le travail c’est toute leur vie ou presque. Ceux qui ont arrêté de travailler pour faire autre chose. Et ceux qui essaient de concilier travail, passion et vie personnelle.« Un homme qui ne travaille pas c’est grave ! Le travail c’est sacré, faut travailler pour vivre peu importe la situation. » Anis sans-papier cherche désespérément du travail, comme Jamera demandeur d’asile. Pour eux le travail est une question de survie.Dans ce premier épisode vous entendrez leurs témoignages ainsi que celui de Valérie Renaudin, directrice de recherche et directrice de laboratoire, qui passe beaucoup de temps dans son travail qui lui est essentiel. Vous ferez également une petite incursion dans le temps avec l’historien du travail Didier Terrier. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    Romain, contre une carrière monolithique

    9:08

    Romain n’est pas de ces avocats dans l’âme qui ont une vocation profonde pour le juridique. Il se plonge dans cette profession, la pratique avec enthousiasme, passe le barreau, mais ne s’y retrouve pas et se décrit lui-même comme étant « très infidèle en matière de carrière professionnelle ». Il veut du changement, du nouveau, des rebonds et des risques qui contreront une carrière monolithique.Naturellement, l’entrepreneuriat se présente à lui et il trouve une porte d’entrée dans le développement web avec son frère. Ne trouvant pas les outils nécessaires à son apprentissage du code, il décide de créer le Wagon, une école pour apprendre à coder.Il étudie alors à un rythme soutenu à côté de son travail et développe son projet la nuit, malgré les « tu es fou, ça ne marchera pas » qui se transformeront quelques années plus tard en « tu as de la chance ». Cette "chance" qu’il a provoquée représente aujourd’hui 40 campus du Wagon partout dans le monde.Ce podcast a été réalisé en partenariat avec Le Wagon. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    Magali devient meilleure à sa façon

    8:43

    Magali a sans cesse entendu dire : « Quand tu fais quelque chose, c’est pour être la meilleure. »Elle grandit avec le sport de haut niveau et débute une carrière de nageuse jusqu’à sa qualification aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. La compétition cultive en elle ce besoin de se sentir toujours à fond, de vouloir tout le temps en faire plus, jusqu’au jour où elle réalise que : « Je m’étais lancée dans des choix qui n’étaient pas les miens, et qui ne me correspondaient pas du tout. »Elle arrête sa carrière sportive pour intégrer une école de commerce, et enchaine avec une école de code. Elle fait le bootcamp du développement web au Wagon, et : « C’est la révélation, c’était incroyable. » Magali se projette dans le fait de démarrer une carrière en tant que développeuse et se lance en tant que Teacher assistant au Wagon en data science. Elle appréhende autrement le fait d’être « la meilleure », et c’est son cheminement qu’elle nous confit aujourd’hui.*Ce podcast a été réalisé en partenariat avec Le Wagon. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    Oser à 45 ans - Episode 5/6 - Muriel

    12:56

    Muriel, 57 ans, bordelaise d'origine, nous raconte cette semaine comment elle a su rebondir au cours de ses diverses ruptures de parcours qu'elle n'a finalement nous confie-t-elle "jamais mal vécu, sauf la dernière". Comment retrouver l'envie à 54 ans quand on n'a plus la même énergie ? Ayant occupé des postes principalement dans l'assistanat de direction et le développement commercial, elle choisit de se former à la stratégie d'entreprise pour ajouter une corde à son arc. Se faire accompagner par Force Femmes aura été pour Muriel "le trait d'union pour continuer à avancer, de remobiliser mon énergie et ma volonté, de révéler le meilleur de moi-même". Un espace unique où on peut "échanger entre femmes et de parler des difficultés qu'on a en tant que femmes dans le monde professionnel".Nous souhaitons une belle continuation à Muriel ! Merci à notre partenaire Harmonie Mutuelle qui a permis la réalisation de cette série de podcasts. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.
  • Les Déviations podcast

    Oser à 45 ans - 4/6 - Christine, traduire les mots en actes

    14:50

    Embarquez cette semaine sur la route de Christine, Varoise piquée par le goût des voyages transmis par sa grand-mère dès le plus jeune âge, et par des langues étrangères devenues familières qui ont ponctué tout son parcours professionnel. De ses rêves accomplis aux grandes ruptures de sa carrière, elle nous livre les questions qui l'ont traversées – à l’aube des 40 ans, comment rebondir ? » – et les quelques réponses que le recul lui a données : « aller chercher les ressources, rester dans le mouvement ».Force Femmes a été une de ses ressources, lui apportant la richesse du collectif mais surtout la sensation de rester « dans le monde actif d’aujourd’hui », connectée aux réseaux professionnels qui semblent parfois si lointains en période de rupture professionnelle, jusqu'à retrouver un joli poste en tant qu’assistante de direction trilingue pour le Secours Populaire ! Belle continuation Christine !Merci à notre partenaire Harmonie Mutuelle qui a permis la réalisation de cette série de podcasts. Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Descubre los mejores podcast en la aplicación gratuita de GetPodcast.

Suscríbete a tus podcast favoritos, escucha episodios cuando estés sin conexión y déjate sorprender por las recomendaciones personalizadas.

iOS buttonAndroid button